Bière du Mois

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Bière du Mois > août 2007  

Rodenbach et Rodenbach Grand Cru

Bière du mois d'août 2007

 
 
 

Le Petit Bourré - Guide de la bière - bière du mois - août 2007 - Rodenbach et Rodenbach Grand CruVoilà le mois d'août, le temps de se prélasser au soleil... Une bière désaltérante s'impose. Mais une bière de dégustation permettrait de mieux profiter du temps des vacances... Quelles bières sont à la fois de grande qualité gustatives et rafraichissantes ? Là tout de suite, j' ai envie de dire les oud bruins de Flandres... Et puisqu'il faut en choisir une, choisissons leur reine : la Rodenbach Grand Cru. On parlera aussi de sa petite soeur la Rodenbach...

Brasserie :

Brasserie Rodenbach à Roaselare (Flandre Occidentale, Belgique), propriété de Palm Breweries

 

 

 

La Rodenbach :

 

 

Il s'agit d'une bière aigre-douce, mélange un quart de "vieille" bière qui a deux ans de fût et de trois quarts de bière "jeune". Elle est légère, douce, rafraîchissante, et facile à boire.

Température de dégustation conseillée :

8-10°C

Degré d'alcool :

5,2 %

Aspect :

Robe brune, reflets rouges. Limpide et filtrée. Mousse fine avec de petites bulles, peu persistante. Pétillante.

Odeur :

Des notes de bois et de bois brûlé. Douce et franche à la fois, elle annonce bien le caractère de cette bière. Au fur et à mesure qu'elle se réchauffe et s'oxyde, elle acquiert des notes patissières (gaufres ?).

Goût :

L'entrée en bouche est doucement caramélée. Elle se développe ensuite comme aigre-douce, vineuse, avec des nuances boisées et un goût léger de baies rouges aigrelettes. En arrière bouche, elle laisse une amertume légèrement fruitée.

 

 

 

La Rodenbach Grand Cru

 

 

Le Petit Bourré - Guide de la Bière - Bière du Mois - Août 2007 - Rodenbach Grand CruBeaucoup plus franche, cette grande soeur de la Rodenbach est composée seulement de bière vieillie deux ans en fûts de chêne. Très équilibrée, puissante, c'est une bière hors du commun. Rafraîchissante par sa grande acidité, elle se boit quand même lentement... Exceptionnelle par sa longueur en bouche, son acidité, son originalité, elle en rebute cependant plus d'un...

Température de dégustation conseillée :

8-10°C

Degré d'alcool :

6 %

Aspect :

Comme sa soeur, elle a une jolie robe brune et limpide, des reflets rouges et est filtrée. La mousse est blanc cassé avec des petites bulles. Peut-être un peu plus persistante que sur la Rodenbach.

Odeur :

Assez agressive, l'aigreur débouche le nez dès le premier sniff... Avec des odeurs nuancées de vieux vin...

Goût :

Une entrée pétillante et piquante. Des goûts de bois et de bois fumé, des nuances fruitées et toujours ce goût de vieux vin. L'acidité est présente jusque dans dans l'arrière bouche où elle masque en partie l'amertume finale.

Bien que l'ancien slogan était : "you love it or you hate it", testez-la plusieurs fois. Si le côté acéré vous a bloqué lors de la première dégustation, vous apprendrez sûrement à l'aimer...

 

Voilà, donc pas une mais deux bières pour le mois d'août, une plus rafraîchissante et l'autre plus de dégustation... Une au moins vous plaira, on espère que l'autre vous charmera, à la vôtre.

 

 

Pour finir...

 

Le Petit Bourré - Guide de la bière - bière du mois - août 2007 - Rodenbach et Rodenbach Grand CruAccompagnement :

Il s'agit de bières peu sucrées, même pas du tout pour la Grand Cru, elles sont donc très désaltérantes... Je le conseillerai plutôt seule, à boire tranquillement. Ceci étant dit, l'autre jour j'ai eu envie de la tenter avec des crousti pom (chips de pommes pour l'apéro)... mais j'en avais pas sous la main...

Style :

Il s'agit de oud bruins, ce qui signifie seulement "vieille brune". En français, on les appelle plutôt rouges des flandres à cause de leur couleur brune qui tire au rouge sous la lumière. Ce sont des bières originaires de Flandres Occidentales (attention, il existe aussi des oud bruin aux Pays Bas, mais ça, c'est un autre histoire), brassées avec du malt d'orge roux qui leur donne beaucoup de douceur. Elles subissent ensuite une fermentation mixte : fermentation haute suivie d'une fermentation spontanée plus ou moins secondaire. Ici, la bière subit une fermentation haute en cuves étanches, avant d'être exposée aux levures sauvages et développer une fermentation spontanée. La bière vieillie ensuite en fûts de chêne où la fermentation continue, plus lentement, à faire son effet. Le vieillissement rend la bière plus acide, plus forte... D'où un goût aigre-doux quand la "vieille". est coupée avec de la "jeune".

Copines :

Toutes les oud bruins se démarquent les unes des autres, on ne peut donc pas citer de bières vraiment proche de la rodenbach, surtout de la grand cru qui est quelque chose d'unique. On peut citer comme bonnes oud bruins, la Queue de Charrue brune, la Duchesse de Bourgogne, la Liefmans oud bruin...

 

 

Lisez les notes et le billet d'humeur du Petit Bourré sur la Rodenbach

et sur la Rodenbach Grand Cru.

 

Archives : bières des mois précédents

 

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

Aucun commentaire n'a été déposé sur cet article.

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.