Bière du Mois

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Bière du Mois > novembre 2007  

Orval

Bière du mois de novembre 2007

 
 
 

Le Petit Bourré - Guide de la Bière - Bière du mois - Novembre 2007 - OrvalMois de novembre, mois des premiers froids (remarque, cette année les froids ont commencé en août...), entrons doucement en hiver avec une bière ambrée à la fois réchauffante et désaltérante et avec une caractère extraordinaire... buvons une Orval !

Brasserie :

Abbaye cistercienne de Notre Dame d'Orval, à Villiers devant Orval (Belgique, Province du Luxembourg) - site.

Température de dégustation conseillée :

10-15 °C, beaucoup d'arômes à découvrir en fonction des températures de dégustation. Je l'aime particulièrement vers 12.

Degré d'alcool :

6,2 % (ce taux est en fait assez sensiblement inférieur à la sortie de la brasserie mais évolue vite, 6,2 est la valeur "moyenne" ).

Aspect :

Belle couleur ambre orangé. Trouble, un dépot assez important dès que la bouteille a quelques mois. Mousse claire, blanche. Très présente,

Odeur :

Une odeur finement âcre de levure et des notes de zestes d'agrumes qui s'expriment d'autant mieux que la bière est chaude.consistante et stable : beau dépot de dentelle à chaque gorgée. Pas de bulle.

Goût :

Le Petit Bourré - Guide de la Bière - Bière du mois - Novembre 2007 - OrvalUne entrée douce : un goût d'abord assez simple, un peu comme une bitter anglaise assez douce. Puis une amertume tannique bien balancée, accompagnée de notes de houblons. On peut aussi sentir des notes fruitées à nouveau (pamplemousse ?). La sècheresse, assez extraordinaire pour une bière, prolonge longtemps, très longtemps, la sensation en bouche de cette bière. Cette très grande sécheresse en rebute plus d'un, surtout associée à une amertume non négligeable. Plus fraîche, on distingue mieux une légère acidité qui la rend plus tonique, presque plus facile, et peut rappeler des goûts caractéristiques des vieux lambics. Le corps est léger et sec, on l'a déjà dit. Cela la rend très désaltérante : pas rafraîchissante : désaltérante, c'est pas pareil ! Sa longueur en bouche et sa sécheresse en font tout de même un bière qui se boit tranquillement, très apaisante au fil des gorgées lorsqu'on a réussi à "dompter" ses saveurs extraordinaires.

Notons que cette bière est très évolutive en vieillissant ; son goût varie si vous versez ou non le dépot (mieux vaut garder la fin de la bouteille et la boire à part... ou la verser dans les dernières centilitres du verre) ; sa température de service change le goût et le brasseur se vante que l'Orval est comme un vin : moyennement constant, ainsi les gens peuvent en discuter, les comparer ; cette bière est donc une véritable découverte à chaque dégustation.

Bière de grande classe, très spéciale, difficiles aux palais inhabitués mais on y devient très vite accro.

Accompagnement :

Si vous cherchez les recettes à bases d'Orval sur le web, vous verrez que cette bière s'accorde avec tout et n'importe quoi : poisson, dessert aux fruits, viande... Alors bon, c'est pas très classe, mais j'ose l'affirmer : elle déchire avec une pizza !

Style :

Cette bière est une trappiste, il ne s'agit pas vraiment d'un style mais d'une appellation qui lui donne le droit au logo authentic trappiste product. Les bières trappistes sont produites dans des abbayes cisterciennes trappistes, sous le contrôle des moines. La plupart des trappistes sont de style "abbaye" (encore un fois, on pourrait considérer ça plus comme une appellation que comme un style, cependant la plupart des bières dites d'abbaye ont des styles assez proches). Mais ici n'est pas le lieu de ces débats : l'Orval est l'exception et ne ressemble à aucune bière trappiste ou d'abbaye. Elle est unique !

Le Petit Bourré - Guide de la Bière - Bière du mois - Novembre 2007 - Orval

Copines :

On vous a dit qu'elle était unique ! Bref, si vous cherchez une sécheresse qui pourrait vous rappeler ça, allez voir peut être du côté des saisons belges mais pfff... non, non ! Il n'y a que la Orval qui ressemble à l'Orval.

Le Petit Bourré - Guide de la Bière - Bière du mois - Novembre 2007 - OrvalSur le brassage :

(voir l'article sur le brassage de la bière pour en savoir plus) Fermentation haute, garde en tanks autour de 15°C pendant trois semaines durant laquelle on pratique le houblonnage à sec (hallertau bavarois et styrie yougoslave), c'est à dire que l'on rajoute du houblon directement dans les tanks (le houblon étant normalement introduit avant la fermentation, au cours d'une ébullition). Les levures utilisées pour faire fermenter sont semi-sauvages, c'est à dire qu'on a des levures hautes classiques (Saccharomyces cerevisiae) et des brettanomyces : les cousines des levures sauvages qui fermentent le lambic. On centrifuge la bière et on rajoute du sucre candi liquide et des levures fraîches pour la refermentation en bouteille. La bière est alors encore gardée quatre semaines à l'abbaye, à une température de 15°C.

La petite anecdote :

La légende de la fondation de l'abbaye (source : site internet de l'abbaye) : "Le monastère serait né d'un geste de gratitude : la veuve Mathilde, ayant par mégarde laissé tomber son anneau nuptial dans la fontaine de cette vallée, se mit à supplier Dieu, et aussitôt une truite apparut de la surface de l'eau, portant en sa gueule le précieux anneau. Mathilde s'écria alors : " Vraiment, c'est ici un val d'or! ", et elle décida par reconnaissance de fonder un monastère en ce lieu béni."

Orval est aussi à l'origine de fromages, de pain et de bonbons au miel. Tous les produits sont disponibles à l'auberge de l'Ange Gardien, à quelques pas de l'abbaye. Il y a aussi une boutique à l'abbaye dont les ruines (détruite à la Révolution française, elle ne fût rebâtie qu'au XXème) sont ouvertes à la visite.

 

 

Lisez les notes et le billet d'humeur du Petit Bourré sur l'Orval

 

Archives : bières des mois précédents

 

 

NB : pour cet article, ont été dégustées : une bouteille du 19/07/07 à10°C , une du 27/03/07 à 16°C et une du 27/03/07 à 12°C

 

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

Aucun commentaire n'a été déposé sur cet article.

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.