Bière du Mois

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Bière du Mois > janvier 2008   

Affligem Dubbel

Bière du mois de janvier 2008

 
 
 

Affligem Dubbel : la bière du mois de janvier 2008 du guide de la bière "le Petit Bourré"Voici la nouvelle année, le temps des bonnes résolutions : cette année je ne boirais que de la bonne bière ! Commençons par une bière d'abbaye suffisamment savoureuse pour réchauffer les coeur pendant les longues soirées et suffisamment douce pour accompagner vos dessert et galettes des rois.

Brasserie :

Affligem (Opwijk, Brabant Flamand, Belgique) - site.

Température de dégustation conseillée :

12 °C, éviter de la boire fraîche, beaucoup de saveurs disparaissent alors. Par contre, un peu plus que 12, c'est envisageable...

Degré d'alcool :

6.8 %

Aspect :

Brun acajou. Limpide. Beaucoup de bulles au fond. Bière pétillante. Mousse d'un beige soutenu. Mousse irrégulière, relativement importante quand on verse, moyennement persistante, cependant, un leger filet continue de couvrir la bière jusqu'en fin de dégustaiton malgré l'ouverture large du calice. Dépot de dentelle de Bruxelles sur le verre.

Odeur :

Une odeur finement malté, doucement épicée avec des nuances de fruits rouges, d'agrumes (mandarines ?) et de caramel dur. Le côté épicé, l'absence d'odeur d'alcool, la légèreté des notes maltées lui donne une odeur à la fois douce et tonique comparée à beaucoup de brunes d'abbaye. Très agréable et alléchante.

Goût :

On commence par sentir le malt en entrée de bouche. Puis viennent des notes fruitées et épicées, notamment un petite pointe poivrée. Elle reste très douce, facile à boire. Tonique sans être agressive. Un léger tanin et une légère amertume se font aussi sentir. En arrière bouche, on garde un peu d'amertume et des notes épicées. Longueur en bouche moyenne. Elle est moyennement ronde, fluide, son corps est léger. L'alcool est caché. Elle se boit donc aisément et on pourrait la finir sans s'écoeurer en quelques gorgés.

 

Peu dense, relativement complexe et bien équilibrée, elle est le pont qui relie nombre d'amateurs et les gens qui n'aiment pas les bières trop fortes autant en goût qu'en alcool. Tout le monde n'en tombera pas amoureux mais tous l'aimerons sans aucun doute.

Accompagnement :

Trop douce pour accompagner un fromage contrairement à la plupart des doubles. Trop fruitée pour une viande, je conseille (bien que n'ayant pas essayé) de la boire en dessert. Avec un gateau au chocolat peut être... idéalement un gateau au chocolat avec des fruits dedans ou en napage (orange ou fruits rouges).

Style :

Il s'agit d'un double brune d'abbaye. (article sur les bières d'abbaye)

Copines :

Pourquoi pas sa soeur de brasserie : la Postel Double ? Une brune légère mais très goûteuse : la Chimay Première ou la Grimbergen Cuvée de l'Ermitage. Un peu plus corpulent mais toujours très fruité et pas trop fort (et délicieux) : la Corsendonk Pater ou la Rochefort 6...

Petit historique :

Autrefois brassée par les moines bénedictins d'Affligem, il y a aujourd'hui un accord qui lie ce monastère et la brasserie, "louant" à cette dernière le nom et la recette de l'abbaye (recette que le brasseur a depuis fait évoluer à sa guise). Grâce à cet accord officiel, Affligem est une "bière d'abbaye reconnue".
La brasserie Affligem est l'héritière de l'ancienne brasserie De Smedt qui produisait aussi les Postels et les Abbaye d'Aulnes. De Smedt été rachetée par Heineken et l'accord avec l'abbaye d'Affligem a survecu à ce changement de propriétaire. Depuis, la brasserie se nomme tout simplement Affligem. Elle produit toujours les Postels et on y a rattaché la production de la Op Ale. Les Abbayes d'Aulnes ont été reprises par une autre brasserie (brasserie du val de Sambre).

 

 

Bref, une bière sans prétention mais très agréable. Elle nous change des doubles habituelles et donne à la marque Affligem ses lettres de noblesse.

 

 

Bonne année à tous nos lecteurs !

 

Lisez les notes et le billet d'humeur du Petit Bourré sur l'Affligem Dubbel

 

Archives : bières des mois précédents

 

 

NB : pour cet article, a été dégustée : une bouteille à 12°C. DLUO : 04.12.2008

 

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

Aucun commentaire n'a été déposé sur cet article.

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.