Bière du Mois

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Bière du Mois > avril 2008   

Drie Fonteinen Oude Gueuze

Bière du mois d'avril 2008

 
 
 

Drie Fonteinen Oude Gueuze - bière du mois sur Guide-Biere.frAvril, ne nous découvrons pas d'un fil. Et si jamais nous avons chaud, contentons-nous de boire une bière ! Une bière désaltérante par son acidité et suffisamment complexe pour être bu pour mille et unes autres raisons... Buvons une Drie Fonteinen Oude Gueuze

Brasserie :

Drie Fonteinen (Trois Fontaines en français) à Beersel, Belgique- site.

Température de dégustation conseillée :

autour de 12 °C, un peu plus fraîche, elle peut aussi faire office d'un rafraîchissement original.

Degré d'alcool :

5 %

Aspect :

Une bière orangée aux reflets chatoyants d'ambre et d'or. Légèrement trouble. Plate. Quasiment aucune mousse : un filet de quelques millimètres qu'on doit forcer à apparaître en servant comme un barbare.

Odeur :

Des effluves aigrelettes de bonne gueuze accompagnées d'un très beau bouquet fruité. J'ai aussitôt pensé à de la confiture d'abricot.

Goût :

Acidité vineuse en entrée de bouche. Viens ensuite un vrai panier garnie : abricot, mirabelle, kiwi... faites votre choix, l'impression peut varier selon les sensibilités mais le fruit ressort toujours, pour tout le monde. En même temps, une amertume très légère développe un coté astringent, âcre qui reste fugace mais qui donne à cette bière un certain caractère, voire une identité propre. L'acidité est franche, racée mais pas exagérée. Le tout est très bien équilibré. En arrière bouche, c'est le coté âcre qui permet au fruit de rester longtemps.

 

Drie Fonteinen Oude Gueuze - bière du mois sur Guide-Biere.frUne bière pas forcément facile, cependant, son équilibre et sa finesse la rendent plus abordable que certaines autres oude gueuzes très acides. Par contre, son absence de pétillant la rend austère.

Accompagnement :

Traditionnellement, les gueuzes sont bues en accompagnement d'amuse gueule type tartine de fromage blanc avec éventuellement des crudités (radis) et de la charcuterie.

Style :

Il s'agit d'une vieille gueuze traditionnelle, assemblage de lambics (bière de fermentation spontanée) jeunes et vieux. (article sur le lambic et ses produits)

Copines :

Les oude gueuzes sont peu nombreuses et toutes produites dans la région de Bruxelles. Il faut tester la Cantillon, très racée, la Oud Beersel, très fine, très équilibrée et la Girardin, explosive et très pleine.

La petite histoire :

Initialement, la Drie Fonteinen était issue d'un coupage de lambics achetés à d'autres brasseurs. C'est une pratique très courante dans le domaine des bières de fermentation spontanée car assembler des lambics pour obtenir une bière ayant un goût à peu près constant est déjà un véritable métier. Mais voilà maintenant quelques années que ce coupeur de lambic a franchi le cap et brasse son propre lambic dans la brasserie attenante au restaurant des Trois Fontaines, qui appartient au frère du brasseur et où vous pourrez déguster l'ensemble des Drie Fonteinen.

Armand Debelder, brasseur de la Drie Fonteinen - Bière du mois sur Guide-Biere.frNote sur les "bulles" :

Dans cet article je décris cette bière comme non pétillante, non mousseuse... bref plate. Mais ce ne fut pas toujours le cas avec cette gueuze. Alors est-ce dû au bouchon en plastique qui a remplacé le liège l'an passé ? Est-ce un changement volontaire ? Ai-je ramené une caisse issue d'une cuvée qui avait eu un problème ? Je ne sais pas. En tout cas, cette bière était auparavant finement perlée ce qui lui rajoutait beaucoup de charme (la différence est surprenante, même si on retrouve ici toutes les composantes purement gustative de la Drie Fonteinen telle qu'elle était avant). Cependant, elle a perdu son coté champagne de Bruxelles et je le regrette. Espérons qu'Armand Debelder, le brasseur, rectifiera le tir. Surtout que c'est lui qui nous avait appris qu'il fallait suffisamment faire mousser sa gueuze afin qu'elle déborde (une peu) du verre pour libérer le CO2 et amplifier le coté pétillant. Maintenant, même si je la verse de deux mètres de haut, je n'arriverais pas à la faire mousser...

 

 

Une vieille gueuze de très belle qualité à tester, quelle que soit sa pétillance, par tous ceux qui aiment qu'on leur titille le palais.

 

Commentaire de dégustation de la Drie Fonteinen

 

Archives : bières des mois précédents

 

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

Aucun commentaire n'a été déposé sur cet article.

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.