Bière du Mois

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Bière du Mois > novembre 2008   

Trappe Quadruple

Bière du mois de décembre 2008

 
 
 

la Trappe Quadrupel - bière du mois de novembre 2008 sur guide-biere.frLe froid piquant nous réveille chaque matin, le crépitement des bûches dans la cheminé nous berce le soir... Bienvenue en hiver, le temps est venu de se réchauffer, une bière forte qui accompagne de copieux et gastronomiques repas nous aidera à passer le cap des nuits de plus en plus longues. Laissons-nous tenter par une Trappe Quadrupel.

Brasserie :

Abbaye N.Dame de Koningshoeven à Tilburg (Brabant-Septentrional, Pays-Bas) - site.

Température de dégustation conseillée :

13°C.

Degré d'alcool :

10 %

Aspect :

Brune limpide, robe d'un rouge-orangé soutenu. Pétillante, bulles fines. Mousse très peu tenace, encore plus dans le très large calice qui lui est dédié. Mousse beige clair.

Nez :

Une bière très aromatique avec des notes très puissantes de fruit confit, avec en plus des nuances de la confiture de fruits noirs. Des effluves de rhum chatouillent aussi nos narines.

Goût/Corps :

Le corps est moyennement lourd. On détecte en fin de bouche une amertume légèrement âcre, sans doute un effet combiné de la levure et du houblon. La chaleur alcooleuse est bien présente sans être agressive. Le goût joue surtout la carte du malt, douceur maltée très ronde dès l'entrée de bouche. Viennent ensuite des notes fruitées (fruits rouges/abricot). L'alcool et la douceur maltée ne vont pas sans nous rappeler un whisky. Bonne persistance notamment grâce à la pointe d'amertume finale.

Une bière forte autant en alcool qu'en goût ; malgré tout très abordable pour tous les palais. Douce sans être sucrée. Un équilibre global très satisfaisant malgré une balance qui penche vers le malt.

la Trappe Quadrupel - bière du mois de novembre 2008 sur guide-biere.frAccompagnement :

Les bières d'abbaye sont souvent conseillées avec des fromages. Celle-ci, par son caractère prononcé et sa douceur profonde nous amène naturellement au roquefort. Une alliance qui se révèle très plaisante, les forces sont équivalentes, le fromage ne tue pas la bière, ni le contraire. L'accord du roquefort avec quelque chose de doux n'est lui plus à démontrer... On peut aussi la tenter avec d'autres fromages forts, bleus ou autres. J'ai acheté il y a peu un fromage de vache fondant affiné au Chablis. Un de ces fromages impossibles à manger sans accompagnement. Faute de bouteille de vin adéquate à la cave, j'ai ouvert une Trappe comme accompagnement, mes convives et moi-même n'avons pas été déçu du voyage...

Style :

La Trappe quadrupel, comme son nom l'indique est une bière trappiste. Cela ne constitue pas un style, même plus une origine. Les bières trappistes sont parmi les dernière à être brassées dans des abbayes sous le contrôle de moines (moines trappistes, branche de la famille cistercienne). La Trappe provient d'un monastère hollandais, c'est la seule bière trappiste non belge.
La plupart des brasseries trappiste suivent le style des bières d'abbaye, souvent organisé en : une blonde légère, une brune plus forte, un triple blonde plus puissante encore. La gamme est parfois clôturée par une bière encore plus forte, brune et penchant vers le malt. Vous l'aurez deviné, c'est le rôle de la Trappe quadruple. Apprenez-en plus en lisant notre article sur les bières trappistes et d'abbaye.

Le monastère de Koningshoeven et la bière :

la Trappe Quadrupel - bière du mois de novembre 2008 sur guide-biere.frla Trappe Quadrupel - bière du mois de novembre 2008 sur guide-biere.frLa bière dans l'abbaye de Tilburg est une tradition depuis la dernière décennie du XIXème siècle. En 1969, l'activité de brassage est confiée à une société laïque pour faire face à l'augmentation de la demande. En 1980, l'entreprise cesse l'activité qui revient alors au monastère, c'est à cette époque que naît la marque "la Trappe" ; vient alors un temps de modernisation de la brasserie et de nombreuses bières différentes voient le jour, parfois sans lendemain. En 1998, l'abbaye établit une sous-traitance de sa production vers la société Bavaria, toujours pour faire face à la croissance de l'activité mais aussi au vieillissement de la population du monastère. Elle perd alors le logo "authentic trappist product" car la bière n'est plus brassée dans l'enceinte de l'abbaye et par -ou du moins sous le contrôle- des moines. En 2005, l'abbaye révise son mode de production pour être en accord avec cette certification et regagne l'honneur du logo hexagonal.

Les copines :

Les bières d'abbaye très maltées sont plus souvent dénommées Abt que Quadruple... on pourra aussi chercher dans les 12 (ancienne mesure de densité).
Je ne connais pas de bière qui fasse autant la part belle au malt ; la très réputée et très rare Westvleteren 12 est plus complexe avec une torréfaction et une amertume plus marquée. Plus accessible, la St Bernardus Abt est aussi plus torréfiée que la Trappe mais son malt s'exprime bien. On peut par ailleurs tenter la Malheur 12 : malt, et alcool mènent la danse. Pour finir, mon conseil pour ceux qui aiment la Trappe Q. sera de tester la Gouden Carolus Van de Keizer, plus lourde et plus épicée mais tout aussi maltée, une belle réussite aussi.

 

 

Bière unique parmi les trappistes et assez originale dans l'ensemble du monde brassicole, une référence à connaître, à boire, à reboire et à savourer...

 

 

Commentaire de dégustation de la Trappe Quadrupel

 

Archives : bières des mois précédents

 

 

Pour cet article ont été dégustées : une bouteille de 33 cL à 18°C, et un autre à 11°C

 

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

Aucun commentaire n'a été déposé sur cet article.

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.