Bière du Mois

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Bière du Mois > septembre 2009  

Liefmans Goudenband

Bière du mois de septembre 2009

 
 
 

Mythique Saint Landelin, bière du mois d'octobre 2009La fin de l'été marque le retour des bières plus costaudes. Les brunes notamment reviennent pour notre plus grand bonheur sur le devant de la scène. Mais une transition en douceur avec une bière brune à l'aigre-doux subtil et facile à boire semble mieux convenir à l'été indien. On reste loin de l'image de la grosse brune bue au bord de la cheminé, et tant mieux : ce n'est pas encore la saison ! Une étape qui se fait donc autour d'une bière magnifique que l'on ne se lasse jamais de boire, hiver comme été : la Goudenband ("ruban d'or")

Brasserie :

Liefmans (Oudenaarde, Flandres-Orientales, Belgique) site. Du groupe Duvel-Moortgat.

Température de dégustation conseillée :

A boire tempérée mais pas fraîche, autour de 10-12°C. Evitez les écarts qui la rendront trop lourde ou qui masqueront certains de ses facettes.

Degré d'alcool :

8 %

Aspect :

Brune avec des reflets rouges. Globalement limpide malgré quelques particules en suspension sur certaines bouteilles. La mousse est fine, légèrement colorée. Elle retombe relativement vite et est quasiment absente quelque fois.

Nez :

Au nez on peut déjà appréhender le goût aigre-doux de cette bière. Les arômes sont principalement fruité, note de framboises confiturées ou de vinaigre de framboise. Des nuances de bois mouillé ou de sous-bois sont aussi présentes. Les plus vieilles ont aussi une note torréfiée que l'on ne sent pas sur les plus jeunes. Evolution en bouteille, aléa de production ou changement de recette ? A confirmer...

Liefmans GoudenbandGoût/Corps :

Encore une fois la bière est assez distincte d'une bouteille à l'autre. Le fruité reste présent avec des notes de framboises et fruits noirs. Les meilleures (à mon goût) bouteilles développent en entrée de bouche un goût de caramel dur, avant le coté fruité doux puis une fin légèrement sèche portant sur le pain grillé, voire le café. Les bouteilles plus jeunes font plus penser à une Oud Bruin "banale" (sans péjoration) avec une acidité plus marquée qui saisie dès l'entrée en bouche, la douceur et le fruit équilibrent cette acidité rapidement, le caramel est peu présent, la torréfaction est méconnaissable. Dans tous les cas, ça reste cependant de la bière de très haute facture.

Liefmans GoudenbandUne bière très réussie, complexe et facilement appréciable, à condition toutefois d'aimer se laisser bercer entre l'acidité et la douceur.

 

Une bière très réussie, complexe et facilement appréciable, à condition toutefois d'aimer se laisser bercer entre l'acidité et la douceur.

Accompagnement :

La tradition, on ne peut plus délectable, la veut bue et cuisinée avec des carbonades flamandes (morceaux de bœufs mijotés dans la bière). L'acidité rendant la viande tendre et le goût complexe de la bière donnera un plat très réussi.

Style :

La Goudenband est la cousine sans être la sœur des Rouges de Flandres. Proche par le coté aigre-doux, tirant comme elles sur le rouge, elle est toutefois beaucoup plus proche de l'idée commune d'une brune. Elle est aussi bien plus alcoolisée que ce style traditionnel flamand et avec des notes de torréfaction que n'ont pas les Rouges des Flandres. Issue d'après les spécialistes d'une longue tradition brassicole régionale des bières brunes, elle reste cependant un style à part à elle seule, peut être avec quelques bières locales peut diffusées. Elle est issue d'un coupage entre une bière vieillie quatre mois et une autre qui peut avoir jusqu'à un an. C'est pourquoi elle peut être réunie avec ses cousines Rouges des Flandres, lesquelles vieillissent jusqu'à plusieurs années en fûts, sous le terme Oud Bruin ("vieille brune").

Les copines :

Peu donc de bières de même acabit. A comparer avec des Rouges des Flandres. La plus connue et très réussie Rodenbach dans sa version normale et dans sa version Grand Cru fera l'affaire. Encore mieux mais plus difficile à trouver : la Liefmans Oud Bruin. Il faut aussi goûter la très réussi Liefmans Kriek (à la cerise) obtenue par macération de fruits sur la Goudenband et pour ceux qui en trouvent encore, la même chose à la framboise : la Liefmans Frambozen.

Liefmans GoudenbandLa Brasserie Liefmans :

Depuis un an environ la brasserie Liefmans appartient à Duvel-Moortgat. Certaines marques (Vondel, Brugse Straffe...) ont alors disparues pour se recentrer sur la gamme Liefmans. Le nouveau site internet ne parle plus de la Framboise élaborée sur la base de la Goudenband, ni même de la fameuse Glühkriek à boire à comme un vin chaud (la disparition de cette dernière paraît étonnante : malgré l'arrivée de la Glühbier Saint Louis sur le marché, l'image et l'originalité des bières à boire chaudes restent liées à Liefmans, à l'instar de la Quelque Chose d'Unibroue (Québec) qui concède sa paternité à la Liefmans). Exit aussi l'ambrée Jan Van Gent. D'autre part, la Kriek s'appelle Cuvée Brut pour des raisons qui m'échappent et on assiste à la naissance d'une petite sœur : la Liefmans, un bière aux fruits rouges, non-plus obtenue par macération mais par coupage avec des jus (maitre dollar, quand tu nous tiens)...

Goudenband, une survivante adorée de beaucoup d'amateurs de bière, qui a connu des changements mais dont on espère que la qualité ne se dégradera pas. Une bière qui plait facilement et qui étonne à coup sûr. A mettre dans tous les cartables pour la rentrée !

 

edit : après contact avec Liefmans, il s'avère que la Framboise nous quitte définitivement. La glühkriek reste !

 

 

Commentaire de dégustation de la Liefmans Goudenband

 

Archives : bières des mois précédents

 

Pour ce commentaire ont été dégustées : une bouteille 37.5cl à 9 °C, DLUO : fin 2014 et une bouteille de 37.5cl à 12°C DLUO : 09/2018

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

Bevilacqua  


«

popopop ... il faut goûter absolument les grandes bouteilles (75 et magnum) qui n'ont rien à voir avec les petits contenants: plus d'ampleur, plus de durée, une saveur moins tranchée dans les acides, bcp de rondeur.

16/10/2012 à 3h29

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.