Bière du Mois

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Bière du Mois > novembre 2010  

Westvleteren 8

Bière du mois de novembre 2010

 
 

La Westvleteren 8, bière du mois de novembre 2010Bon, on va pas vous refaire le blabla sur l'hiver, les bonnes grosses brunes qu'on boit aupès du feu et tout ça, mais on y pense très fort quand même. Alors on va boire une bonne brune bien charpentée. Mais pas n'importe quelle brune. Une brune rare et ultra connue à la fois, la petite soeur d'une bière encore plus connue : la Westvleteren 8, bière des moines trappistes.

Brasserie :

Abbaye de l'ordre trappiste de St Sixtus (Westvleteren, Flandre Occidentale, Belgique) - site web .

Température de dégustation conseillée :

Entre 9 et 13°C.

Degré d'alcool :

8 %

Aspect :

Brune opaque quoique pas très foncée (pas noire). Dépot solide. Mousse beige qui colle au parois, qui reste assez présente le long de toute la dégustation. Bière moyennement pétillante malgré un petit geyser à l'ouverture.

Nez :

Des arômes fermentaires (brioche et fromage) accompagnée d'une odeur de miel assez frappante (miel assez fort, type sapin). Des pointes de caramel.

La Westvleteren 8Goût/Corps :

La bouche présente en plus des arômes détectés aux nez (miel et caramel) quelques notes de cacao. La bière est bien équilibrée avec un corps rond, balancé par une amertume perceptible très agréable et une astringeance légère, à peine détectable. Très bonne persistance en bouche. A haute température, on sent légèrement une chaleur alcoolique. Lorsque la bière commence à avoir vieillie en cave (plus de 12 mois), on perd sensiblement de l'amertume et le corps devient légèrement aqueux, sans être désagréable toutefois, loin de là. Cependant, nous conseillons du coup de pas trop la faire viellir, quelques mois c'est bien, histoire que les arômes se fondent et s'harmonisent et que le tout s'arrondisse, mais moins d'un an, c'est aussi bien. D'ailleurs entre 6 mois et un an, c'est souvent le bon moment pour beaucoup de bière.

 

Cette bière, petite sœur d'une des bières les plus recherchée au monde, mérite son affiliation : équilibre, finesse et longueur sont les maîtres mots.

Accompagnement :

Traditionnellement, on accompagne ce type de bière d'en-cas rustique : fromages d'abbaye belge (le plus souvent des pâtes pressées non cuites) et terrines. Même si on peut préférer pour cette exercice quelque chose de moins lourd, cette bière convient bien aussi. Je pense qu'on peut l'acompagner de desserts aux chocolat. A tenter...

La Wesvleteren 8 de la brasserie de l'abbaye trappiste de St Sixtus, bière du mois de novembre 2010Style :

Ce produit est issu d'une abbaye trappiste, ce qui en fait un "authentic trappist product" ce qui tient d'avantage de la certification d'origine que du style. Au niveau du style, on parle d'avantage de bières d'abbaye. Nous avons ici affaire à une double brune d'abbaye, style typiquement belge de bière brune entre 6 et 8% d'alcool avec un corps rond et malté, souvent marqué par l'utilisation de sucre candi et auxquelles la fermentation apporte une complexité indéniable.

Les copines :

On trouve beaucoup de brunes d'abbaye qui tapent autour de 8% d'alcool, appelées 8, Pater ou Dubbel. On citera la voisine de la Westvleteren, qui auparavant étaient brassée pour le compte de l'abbaye jusqu'à ce que celle-ci acquit sa propre salle de brassage : la St Bernardus Prior 8, on peut détecter quelques similitudes. On citera aussi les autres bières trappistes qui se fendent presque toute d'un produit dans cet gamme, à essayer absolument : la Westmalle Dubbel, d'avantage sur la torréfaction et la Rochefort 8, plus lourde. On peut aussi citer la (hélas récemment retirée de la vente) Urthel Parlus Magnificum.

Trouver de la Westvleteren, le chemin de croix...

Westvleteren8 à In De VredeDepuis que la Westvleteren 12 est classée meilleure bière du monde sur les sites américains ratebeer et beeradvocate, le public s'est précipité sur les ventes de l'abbaye qui étaient ouvertes quelques demi journées par semaine, directement à l'abbaye avec un maximum de quelques caisses par personne. Devant les files d'attentes de plusieurs heures, les moines ont mis au point un système de réservation et ont interdit la revente de leurs bières dans les magasins, bars, etc...

Seule la taverne In De Vrede, en face de l'abbaye sert encore (en toute légalité) cette bière, on peut aussi y acheter des assortiments d'une demi douzaine de bouteilles à emporter, en fonction du stock. Cette taverne, même si les prix sont supérieurs à la vente directe reste le moyen le plus simple de goûter les Westvleteren et d'en acheter quelques unes.

La vente directe nécessite une réservation par téléphone, pour cela il faut consulter l'agenda sur le site de l'abbaye. Les jours de réservation sont prédéfinis, on y réserve qu'un type de bière à la fois et la commande est de deux ou trois casiers. Les jours de récupération des casiers sont aussi signalés sur l'agenda. En général deux ou trois demi journées parmi lesquels vous pourrez choisir. Il faut donc appeler le jour qui convient, donner le jour où vous viendrez chercher ses caisses et donner au passage le numéro de votre plaque d'immatriculation pour que vous soyez identifiés quand vous arrivez. Donc il faudra libérer une demi journée pour aller les chercher. Mais ce n'est pas le pire. Le pire, c'est la difficulté de la réservation. Lorsque vous appelez, quelques autres milliers de personnes appellent en même temps. Et vous pouvez passer les trois demi journées de réservation qui correspondent à une vente d'un brassin, avec votre portable dans une main et votre fixe dans l'autre, en recomposant sans cesse le numéro sans jamais tomber sur quelqu'un. A noter que les appels masqués sont automatiquement écartés.

La troisième voie est celle du commerce illégal et parallèle : dans quelques boutiques ou sur Ebay on les trouve parfois à des prix affolants. Des pratiques peu recomandables et rien ne garanti que ces pirates de bière n'ont pas rempli les bouteilles d'autre chose...

Westvleteren brune 8Pour contrer ce commerce parallèle, la brasserie de Struise et les moines se sont entendus pour faire quelques ventes de Westvleteren sur le site internet de la brasserie. Une seule vente a été faite pour le moment. Mais l'idée est très loubable, surtout car elle permettrait à toutes les personnes qui n'habitent pas en Belgique occidentale ou en Nord Pas de Calais de pouvoir obtenir de la Westvleteren, ce qui est mission impossible sinon.

Enfin, on a appris fin octobre que Westvleteren prévoit d'augmenter sa production pour subvenir aux besoins financiers de l'abbaye. Et pour écouler le surplus, la vente en supermarché est envisagée, avec notamment des négociations en cours avec l'enseigne Colryut. Vous trouverez les prochaines news sur cette affaire dans notre chapitre d'actualité.

... et le jeu en vaut il la chandelle ?

La question qui tue. Oui et non. Oui, ce sont de très bonnes bières, excellentes même. Mais il y a d'autres excellentes bières, il y a aussi d'autres bières qui se rapprochent (de loin, hein ?) aux Westvleteren. Pas besoin donc d'avoir bue des Westvleteren pour devenir un connaisseur. Mais si vous avez l'occasion, elles méritent quand même qu'on fasse un petit effort pour elles.

 

 

 

Notre commentaire de dégustation de la Westvleteren 8

 

Archives : bières des mois précédents

 

Pour ce commentaire ont été dégustées :

3 bouteilles de 33cL, DLUO 09/2011 à 10°C,

l'une en avril 2009, l'une en septembre 2009 et la dernière en septembre 2010.

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

Aucun commentaire n'a été déposé sur cet article.

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.