Bière du Mois

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Bière du Mois > mars 2012  

Ondine d'Oray

Bière du mois de mars 2012


 

Ondine d'Oray, bière du mois de Mars 2012 suir Guide BièreL'occasion faisant le larron, c'est après un court périple corrézien que nous vous proposons de découvrir l'Ondine d'Oray, bière rousse de la Brasserie du Causse. Une bière originale, chaleureuse et savoureuse. Sa couleur imite plutôt l'automne mais ses saveurs céréalières et végétales seront d'un ton sur ton des plus chics pour le renouveau printanier.

Brasserie :

Brasserie du Causse (France, 19) - site web. On va sûrement faire un petit compte-rendu de notre visite de cette petite brasserie (hein Blaise ?), d'ici quelques jours.

Température de dégustation conseillée :

10°C.

Degré d'alcool :

6,5 %

Aspect :

Rousse. Pour être rousse, elle fait pas semblant, un roux profond, tirant sur le brun. Légèrement trouble. Belle mousse chamois, voluptueuse qui colle à la paroi. Carbonatation assez faible.

Nez :

Service de l'Ondine D'Oray du Causse

Ondine d'Oray bière du mois

Ondine d'Oray de la brasserie du Causse

Pour commencer, le nez nous rappelle le moût : la bière non encore fermentée. Avec des notes poivrées, mais surtout caramélisées, des touches de candi et de bois. En réfléchissant à nouveau, ce bouquet nous rappelle le malt touraillé : on a l'impression de mettre son nez dans un sac de malt cara-crystal : céréale, caramel, pointe grillée, très appétissant. En second nez, on retrouve du houblon, avec une note herbeuse.

Goût/Corps :

La bouche est pleine et savoureuse. On peut aisément penser cette bière plus forte que 6,5%. Les saveurs sont très maltées, avec du caramel mou, des céréales. Des côtés grillés et amers la rendent assez gouleyante tout en lui conférant une belle longueur en bouche.


Avec un bouquet complet et plutôt atypique, cette bière est très intéressante à la dégustation et plaira à tous.

Accompagnement :

Le grillé et la douceur caramélisée rendront très sympathique cette bière sur une viande grillée, de porc ou de veau. Assez polyvalente, elle peut aussi accompagner un casse-croûte : charcuterie, fromages, sandwich ou burger maison. À éviter, je pense, sur le sucré ou le très épicé.

Secret de brasseur :

Ça nous fait penser au malt crystal ? Ça tombe bien, y'en a.

Style :

Cette bière ambrée ne se rapproche pas vraiment d'un style prédéfini. On peut penser à un strong ale anglaise, ou bien à une bière ambrée de garde du Nord, mais on n'y est pas vraiment.

Les copines :

Pour le côté "arômes primaires" (directement issus des ingrédients), il est sympa de tester la Soyeuse Ambrée. Sur la rive anglaise, pourquoi ne pas se tenter une Hen's Tooth (vieillie, elle est meilleure) ou une Master Brew de Shepherd Neame. Complétons par quelques belles réussites : Chimay Première, Olmaia 9, Bresse Ambrée, St Glinglin ambrée ou encore la Maverick.

 

 

 

Une véritable bonne découverte. Et avec toutes les bonnes découvertes très houblonnées de ces derniers temps, une bière qui met le malt sur le devant de la scène, ça nous change et ça nous plaît.

 

Notre commentaire de dégustation de l'Ondine D'Oray

Archives : bières des mois précédents

 

Pour ce commentaire ont été dégustées 3 bouteilles de 33cL à 7, 10 et 13 °C, DLUO 01/2014.

 

 

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

Aucun commentaire n'a été déposé sur cet article.

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.