Bière du Mois

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Bière du Mois > octobre 2013  

Whyld Mild

Bière du mois d'octobre 2013


 

Whyld Mild Au mois d'octobre, la rentrée est consommée. Du coup, en route pour une bière dont le folklore dit qu'elle a abreuvé les masses laborieuses : une mild. Mais dans une version anglo-irlando-française : la Whyld Mild des Fous.

Brasserie :

Les Fous (France, 22) - site web.

Notre visite du brewpub Les Fous

Température de dégustation conseillée :

10°C

Degré d'alcool :

3,1 %

Aspect :

Bel ambre couleur caramel. Bien limpide si on prend garde de ne pas verser le dépôt. La mousse est fine, tenace, serrée, chantillesque. D'une couleur chamois. L'effervescence varie un peu (de moyenne à forte) d'une bouteille à l'autre.

Bière du mois : Whyld Mild, Les Fous Bière du mois : Whyld Mild, Les Fous Bière du mois : Whyld Mild, Les Fous Bière du mois : Whyld Mild, Les Fous

Nez :

Bouquet assez expressif qui nous joue la partition du grillé : une dominante de noisettes torréfiées, un poil de croûte de pain de campagne, des nuances de caramel brûlé. Sur le fond se joue une légère partition fruité avec quelques irruptions de notes de quetsches.

Goût/corps :

La bouche suit le nez de manière fidèle. On ressent du malt grillé essentiellement. Ce n'est pas une océan de torréfaction comme dans un stout, c'est juste une vague, rapide, expressive et concise. Et on tire encore une fois sur les fruits à coque, avec du caramel. Du coup, ça me rappelle des chouchous. On a de noisette, de la cacahuète... Le tout est supporté par un petit corps forcément frêle à 3% mais avec suffisamment de peps pour que la bière ne semble absolument pas aqueuse. Effervescence fine donne un côté doucement crémeux. L'amertume plutôt bien ressentie donne un côté sec à la finale.
 
Deux mots : savoureuse & sessionability

Accompagnement :

Cette bière accompagne bien un comté dans lequel on trouve parfois des notes de noisette ainsi que de pain grillé, donc on a un accord ton sur ton et le crémeux-amer de la bière équilibre bien le gras lacté du comté.
Sinon, sur de la charcuterie, l'alliance est intéressante aussi.

Style :

Il s'agit d'une mild. Style historique outre-Manche, mild veut dire "doux", une douceur qui vient du fait que c'était des ales bues jeunes (par opposition aux old ales). De bronze à brunes et de faible en alcool à plutôt fortes, c'était un style très populaire notamment chez les ouvriers, jusqu'à la première moitié du XXème où petit à petit les bitters (plus houblonnées) ont pris le dessus du panier. Dans sa version moderne, la mild est une bière légère en alcool, en général assez foncée et qui recherche un équilibre entre les ingrédients pour être très buvable.

Les copines :

Jusqu'a peu les mild étaient cantonnées dans une case de bières du grands-pères et étaient brassées essentiellement par des brasseries de l'ouest de l'Angleterre, et donc difficilement trouvables par chez nous. Mais on sait jamais peut-être trouverez-vous de la Vital Spark de Fyne, ou la Rudgate Ruby ou la Celt Dark Age ? On a bien réussi, nous. De plus, des interprétations récentes commencent à éclore ailleurs, voyez la Guineu Coaner en Espagne.

Une bière qui démontre que la renaissance lente de ce style est à encourager car il détient à la fois la simplicité et le bonheur.

Archives : bières des mois précédents

Pour cet article ont été bues deux bouteilles de 33cL à 7 et 12°C.

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

stephan0057  


«

bière étonnante qui manque de peps à la première gorgée si on ne l'a laisse pas suffisamment reposer pour que tous les aromes et l'alcool puissent s'exprimer
je ne connaissais pas du tout ce style de bière "mild" que vous décrivez du coup je me sens bien plus instruit -) merci

2/4/2014 à 11h58

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.