Bière du Mois

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Bière du Mois > septembre 2014  

IPArisis

Bière du mois de septembre 2014


 

IPArisis Vous n'allez pas être content. Ce mois-ci, on vous sert encore une IPA inspirée de la West Coast. Comme il y a 4 mois. Et depuis on avait fait une blanche houblonnée et une APA. Sont vraiment mauvais ces garçons de Guide-Bière ! Mais bon, c'est une bière coup de coeur découverte il y a un an à la pression, et nous avons enfin pu trouver des bouteilles, en allant directement à la brasserie. Et ce genre de bouteilles ne font jamais long feu dans la cave, donc il fallait faire l'article maintenant. tout de suite. Et puis une bonne IPA, c'est bon, c'est la fête. Et ça tombe bien, on fête notre nouvelle page facebook, avec presque un million de likes (quoi ? tu likes pas encore ? dépêche toi avant d'être has been !)

Brasserie :

Parisis (France, 91) - site web.

Température de dégustation conseillée :

8°C

Degré d'alcool :

6.2%

Aspect :

Un joli blond orangé, un peu trouble malgré que cette bière ne soit pas refermentée en bouteille. De la bonne mousse, épaisse et blanche. L'effervescence est effervescente. Normale quoi.

Bière du mois : IPArisis, Parisis Bière du mois : IPArisis, Parisis Bière du mois : IPArisis, Parisis

Nez :

Bouquet en mode salade fruit. Joli joli. Oui. Salut ananas, passion et zestes de citron.
Mais ils ont laissé les feuilles dans la salade, parce qu'on a aussi de belles notes herbeuses et résineuses.
C'est expressif et équilibré.

Goût/corps :

Carré d'as pour le goût :
- fruits exotiques puissants en entré de bouche,
- tite note de brioche et céréale, pour la gourmandise,
- côté vivace, houblon frais, résine arrive sur la finale,
- belle note amère mais pas desséchante qui reste en bouche.
Ce qui frappe, c'est l'équilibre de l'ensemble. C'est très fruité, mais les autres arômes font leur chemin aussi. La carbonation est bien. Et on n'a pas de saveurs levurées qui masquent le côté IPA.
 
Une belle IPA, digne des USA.

Accompagnement :

Les IPA fruitées sont en général pas mal avec la nourriture épicée. Vu que celle-ci est équilibrée et pas si amère, n'allez pas non plus sur un truc trop bourrin. Et plus généralement, avec tout ce qui est "confort food" : burgers, pizzas et tacos : les saveurs fruitées apportent de la fraîcheur et l'amertume balaye le palais après le gras.

Style :

C'est une American IPA. Pour le corps, l'amertume, la sensation en bouche et la couleur, on se rapproche de celles de la west coast, mais avec une légère entorse, puisque le houblon néozélandais Nelson Sauvin vient apporter de l'exotisme à cette bière.
Les IPA, sautez directement au paragraphe sur les American IPA.

Les copines :

Dans les IPA de la west coast, il y a la crème des IPA, à mettre dans les biberons des bébés tellement c'est bon : celle d'Alesmith, la Blind Pig de Russian River, la Sculpin de Ballast Point ou encore la Stone IPA. En VF, voyez sur quel houblon joue le brasseur corrézien dans sa HopHopHop, et notamment s'il nous r'ferait pas un p'tit au nelson. Pour le Simcoe, suivez le singe de la Rioule. Et puis une Sylvie Cious et une Aubeloun, c'est pour la route.

Le secret du brasseur:

Si je déchiffre bien l'étiquette qui parle de moines citrashaolin, cette bière doit être houblonnée au nelson sauvin, willamette, citra et simcoe.

Hélas cette bière n'est pas en permanence disponible chez le brasseur. Précipitez-vous quand vous en voyez une !

Notre commentaire de dégustation de l'IPArisis

Archives : bières des mois précédents

Pour cet article ont été bues trois bouteilles de 33cL DLUO 12/06/2016 : entre 7 et 11°C.

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

stphan  


«

et la punk IPA vous la rangez dans cette categorie ?

10/9/2014 à 11h50

rpi  

[site]
«

Borf, on est pas très bon en rangement, j'aime bien imaginer des styles de bières aux frontières floues. Mais du coup, dans ma catégorie floue American IPA, on peut mettre la punk dedans. Ceci étant dit si on me dit que c'est une session IPA ou une APA particulièrement houblonnée, ça me va aussi.
En tout cas, autant en arômes qu'en sensation en bouche, on est proche de pas mal d'AIPA.

11/9/2014 à 12h11

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.