Bière du Mois

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Bière du Mois > juin 2015  

Extase

Bière du mois de juin 2015


 

Extase En été, on préfère les bières un peu légères. A boire au seau. Sans ce cabosser le crâne. Du coup, on profite du dernier mois où c'est socialement acceptable de se cabosser le crâne.

Brasserie :

De Dochter van de Korenaar (Belgique, Province d'Anvers) - site web.

Température de dégustation conseillée :

8°C

Degré d'alcool :

8,5 %

Aspect :

Bière blonde très mousseuse et bulleuse. La robe est blond qui tire sur l'orange. La mousse est bien fine, très blanche. Pas mal de levure en fond de bouteille. Peu être écartée si on verse proprement.

Bière du mois : Extase, De Dochter van de Korenaar Bière du mois : Extase, De Dochter van de Korenaar Bière du mois : Extase, De Dochter van de Korenaar

Nez :

Les arômes sont très houblonnés de prime abord. Ils naviguent entre le citron vert et l'herbe franchement coupé, en passant par la résine

Goût/corps :

Bel équilibre, citronné vivant en attaque, petite rondeur moelleuse ensuite, amertume herbacé en finale et qui dure très longtemps.
Une note maltée-noisette se développe quand elle se réchauffe. Et si on verse la levure, une note de poivre banané fait son apparition.
Il m'est déjà arrivé de ressentir cette bière de manière extrêmement différente. Moins levurée, moins belge, plus fruitée et tropicale, plus américaine. J'ai ressenti les mêmes errements du côté de l'IPA de la brasserie, l'excellente Belle Fleur. Dans un cas comme dans l'autre, elles sont toujours bonnes.
 
Une beau mélange des saveurs fermentaires et houblonnés sur une bière dangereusement agréable à boire.

Accompagnement :

Ce style de bière est assez difficile à assortir. Entre sa puissance alcoolisé, son corps assez rond, ses arômes intenses agrumés et son amertume profonde, faut de la nourriture qui lui tienne tête. Une fromage un peu costaud, comme un chèvre bien craquant ou un poulet épicé et aux agrumes sont des accords qui marchent.

Style :

C'est une double (ou imperial si vous êtes plutôt tsariste) IPA : versions bodybuildés des american IPA qui sont des blondes un peu rondes mettant à l'honneur l'amertume et la puissance fruitée des houblons des Etats-Unis.
Notre article sur les IPA et double IPA.

Les copines :

Si vous avez la chance de pouvoir mettre la main dessus, tentez la Space, double IPA au galaxy de la Rainette dans laquelle les notes maltées et fermentaires sont également présentes au côté du boom houblonné. En Belgique, niveau bière houblonnée sans le côté américain, vive la XX Bitter, herbacée et bien amère. Toujours en Belgique, une double IPA plus classique et excellente : la Viven IIPA. Aux US, home of double IPA, les bonnes références ne manquent pas : les chanceux pourront notamment trouver la Double Trouble de Founders. Et, toujours aux US, des tests avec des levures belges ont été réalisés, avec pour conclusion qu'une belgo-american DIPA et une americano-belge DIPA sont radicalement différentes. Voyez la Raging Bitch de Flying Dog.

Qu'elle soit hyper fruitée ou plus herbeuse, une bière très équilibrée et puissante.

Notre commentaire de dégustation de Extase

Archives : bières des mois précédents

Pour cet article ont été bues trois bouteilles de 33cL, DLUO 04/2016, entre 6 et 12°C

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

Aucun commentaire n'a été déposé sur cet article.

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.