Blog

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Blog > Journal de voyage en Ardèche et Haute Savoie  

Journal de voyage en Ardèche et Haute Savoie

Épisode 1/4 : Départ effervescent... [Pleine Lune et Chopes du Moulin]

Nico, Ben, Benj & Guillaume - 22/10/2013


 

Une semaine de visites de brasseries entre amis, ça se résume à quoi ?

Épisodes suivants :


 

Jour 1, Nico (faux beer geek, comédien) : Route de nuit

Journal de voyage en Ardèche et Haute Savoie Journal de voyage en Ardèche et Haute Savoie Journal de voyage en Ardèche et Haute Savoie

Il est une heure du mat’, je viens de me réveiller d’une sieste. Ça fait « tût tût » dehors. Le camion est là. Dedans, les deux Benjamin et Guillaume ont la gueule enjouée des types qui se rendent pas compte qu’on a 8h de route de nuit. Chacun y va de son « J’ai amené du café » « j’ai fait une tarte », bref, 4 potes qui se barrent en vacances en Ardèche et Haute Savoie, avec des objectifs : repos, découvertes, rigolade, remplissage de coffre, et 8 brasseries !

La composition du groupe est de tout niveau concernant la connaissance en bière, même si chacun aime son Michael Jackson. On a décidé d’écrire ce journal à 4 plumes, le prénom de chacun sera mentionné avant les paragraphes. Là, c’est Nico, membre des P'tits Bourrés (aka guide-bière), j’aime bien faire semblant de m’y connaitre en bière, mais ça m’amuse pas mal de faire semblant de rien y connaitre aussi.

Nous voilà donc partis de Poitiers, avec comme premier objectif la brasserie de la Pleine Lune, à Chabeuil, à 9h, dans la Drôme (ouai, ok, mais c’est frontière Ardèche quand même !)
 

Jour 2, Ben (noob brassicole curieux, éducateur spécialisé) : Pleine Lune et Chopes du Moulin

Nous voilà donc arrivés au petit matin à notre première étape. Le voyage en camion pour les plus curieux d’entre vous, se déroula sans encombre. Pas d’incident à déplorer sinon quelques blagues nocturnes que n’aurait pas reniées Laurent Gera et qui donnent le ton du séjour.
Nous faisons un petit arrêt par Valence pour sacrifier aux traditionnels cafés-croissants des vacances qui débutent bien, et nous arrivons à la brasserie précédemment mentionnée.


Celle-ci se trouve dans ce qui s’appelle une zone "économique", ces endroits qui semblent avant tout faire l’économie du bon goût. Coincée entre une ligne de chemin de fer et plusieurs bâtiments de tôle tous semblables les uns aux autres, on pourrait douter, sans faire injure à ses proprios, de l’existence d’une quelconque brasserie de goût. Comme on aurait tort…

Nous poussons la porte de la brasserie où nous sommes accueillis par Benoît, un des propriétaires de l’activité.
Encore entre deux eaux (mais pas encore entre deux bières), nous nous présentons. Il semble partager notre état de fatigue puisqu’il nous explique qu’il est en plein rush, la tête dans le guidon pour filer la métaphore vélocipédique chère à Jeannie Longo. Il prend cependant le temps de nous expliquer sa démarche, sa volonté d’obtenir de la bière de qualité, notamment en créant des partenariats avec d’autres brasseurs. Nous parlons ainsi un bon moment et les premiers termes techniques comment à fleurir dans un agréable tourbillon de houblon.

On peut céder à la poésie de Brassens sans entraver couac à son vocabulaire de la même manière qu’on peut tomber sous le charme d’une ambrée au goût enchanteur au clair de Lune sans trop comprendre le principe de la fermentation. C’est ce qui se passera pour moi tout au long de cette rencontre, entre émerveillement gustatif et circonspection technique. Nous nous quittons les bras encombrés de cartons ne contenant pas de vaisselle de Limoges.


Après ça, pause repas bien méritée ! Le temps d’avaler une tartiflette dans un resto sympathique (à côté d’une station essence) nous allons poser nos bagages à Lamastre, le lieu de notre hébergement ainsi que la seconde étape de notre marathon houblonné : la brasserie « Les Chopes du Moulin ».

Là, pour ce qui est du cadre, attache toi Jean-Guy, et mets tes lunettes 3D pour rien rater : c’est du majestueux, du première classe, du triple AAA et du 10 sur 10 en artistique délivré par le juge tchèque (pourtant le plus sévère). Imaginez-vous une vieille bâtisse à flanc de montagne parfaitement retapée datant du 19ème siècle. L’intérieur est tout en bois (dont on ne fait pas de flûtes). C’est Yoann, l’heureux propriétaire du lieu, qui nous accueille.

Il n’échappe pas, le gars Yoann, au profil type du brasseur ardéchois (même si l’échantillon représentatif ne s’est jusqu’à présent concentré que sur deux gaziers). Bourru, ventru (pas tant ok), barbu, Robert U ; autant d’adjectifs qui s’imposent au sujet des gaillards, ce que ne démentira pas Guigui et son intuition sociologique fameuse.

Nous passons un assez long moment à deviser et déguster. La spécificité du lieu aidant, il nous explique qu’il reçoit des groupes à qui il fait visiter l’endroit tout en faisant déguster aux chanceux la bière fabriquée sur place. Un bon moyen de faire découvrir au plus grand nombre son travail me semble-t-il. Travail d’ailleurs, qui fait favorablement zouker mes papilles néophytes : je tombe particulièrement sous le charme de la Tchou Tchou, une bière fumée.

Nous retournons à la charrette à moteur non sans avoir pris rdv le lendemain pour lever quelques stocks supplémentaires. Encore une chouette rencontre avec un type qui fait le boulot avec passion et une volonté de fer pour faire tourner les pâles de son moulin de brasserie.


De notre côté, après un passage obligé au supermarché du coin, nous voilà de retour au bercail pour déguster du 5 étoiles concocté par notre master chef à nous, j’ai nommé Guillaume.

Une partie de belote pour clore le tout et chacun regagne sa couche sans trop demander son reste, attendu que nous avons dormi 3 heures ces dernières 48 heures (et dans un camion encore !). Morphée nous ouvre grand ses bras lâchement enduits de chloroforme et nous voilà parti loin. Vers des contrées maltées et houblonnées, sans aucun doute…

 

La suite du carnet de voyage :

 

Infos en vrac sur la brasserie de la Pleine Lune :

Le taulier, Benoît Ritzenthaler est brassam depuis 1998, la brasserie existe depuis 2011.
Le travail se fait presque exclusivement avec des matières premières locales et bio (excepté le houblon).
On avait déjà fait un article sur cette brasserie.
Site de la brasserie.
Adresse : ZA les gouvernaux 2, 26120 Chabeuil.

 

Infos en vrac sur les Chopes du Moulin :

Site de la brasserie.
Adresse : 21 Avenue Vincent d'Indy, 07270 Lamastre.
The brasseur : Yoann Benas.
Brasserie ouverte en Mai 2005 !

 

Liste des bières de br. de la Pleine Lune notées sur Guide Bière (17 bières) :

Nom Goût Amertume Soif Tx Alcool Brasserie Pays Fermentation Remarque
A l'Unisson 2.5  5 br. de la Pleine Lune France haute Bière blonde
Aubeloun 7 br. de la Pleine Lune France haute American IPA
Cabéo'Lune 2.5  1.5  4.2 br. de la Pleine Lune France haute Bière blonde
Gens de la Lune 1.5  4.9 br. de la Pleine Lune France basse Bière blonde
Il Etait Lune Fois - Cascade 3.5  5 br. de la Pleine Lune France haute Bière blonde
Il Etait Lune Fois - Nelson Sauvin 5 br. de la Pleine Lune France haute Bière blonde
Lun'ion-Jacques 1.5  6.6 br. de la Pleine Lune France haute India Pale Ale
Luna'cious 1.5  1.5  5.7 br. de la Pleine Lune France haute American Pale Ale
Lunatique 0.5  7 br. de la Pleine Lune France haute Bière brune
Lune et l'Autre 0.5  1.5  5 br. de la Pleine Lune France haute Bière blonde
Lunik 3.5  1.5  1.5  5.4 br. de la Pleine Lune France haute Bière ambrée
Mandarina Dark Ale 4.5  0.5  5.2 br. de la Pleine Lune France haute Stout houblonné
Pierre de Lune 4.5 br. de la Pleine Lune France haute Bière blanche
Pleine Lune Bière d'Hiver       5.4 br. de la Pleine Lune France haute Bière ambrée
Super Nova Dunkel Weizen 3.5  5.8 br. de la Pleine Lune France haute Brune de froment
Super Nova Triple 4.5  9.3 br. de la Pleine Lune France haute Bière blonde
Universelle (l') 3.5  1.5  4.7 br. de la Pleine Lune France haute Bière blonde
17 bières notées... /5 /2 /2 en %  
 

Liste des bières de les Chopes du Moulin notées sur Guide Bière (4 bières) :

Nom Goût Amertume Soif Tx Alcool Brasserie Pays Fermentation Remarque
Chopes du Moulin Ambrée au Miel 2.5  1.5  5.5 les Chopes du Moulin France haute Ambrée au miel
Chopes du Moulin Ambrée au Thé 0.5  5.5 les Chopes du Moulin France haute Bière au thé russe
Chopes du Moulin Blonde 0.5  5.3 les Chopes du Moulin France haute Bière blonde
Meunière Brune (la) 3.5  0.5  5.5 les Chopes du Moulin France haute Porter
4 bières notées... /5 /2 /2 en %  

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

Basile  

[site]
«

Quel plaisir que de vous lire, ô messieurs les inconnus, ô messieurs les potes de Nico ! Je salive, je bulle, je pétille, je cours ventre à terre vers le frigo pour en sortir une et pouvoir vivre avec vous une aventure similaire (ok, j'ai une couette et un radiateur à proximité). Franchement j'ai l'impression d'être dans "l'histoire dont vous êtes le héros". Et ça fait remonter pas mal de souvenirs de sorties avec les deux autres petits bourrés. Dépaysant, rafraîchissant (j'ai toujours pas fini mon verre). La bise

2/11/2013 à 19h51

ff garena  

[site]
«

I've spent ages looking for this on the web. Thank God someone did post it. Thanks

14/6/2019 à 4h20

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.