encyclo

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Encyclo > Les bières de garde  

Les bières de garde

Garde à vous !

Pierre - 01/03/2007


 
Les bières de garde Les bières de garde Les bières de garde

Elles sont blondes, brunes, dorées ou ambrées, viennent du nord de la France, ont un goût de bière presque "passe-partout" mais en général bien faite et savoureuse. Elles sont dites "de garde" ; découvrez un des plus beaux éléments du patrimoine brassicole français, ou en tout cas un des rares styles typiquement français.

Dans le Nord et en Picardie, les brasseries, influencées et concurrencées par les bonnes binouzes belges, brassent des bières qui, bien qu’elles ne vous surprendront peut-être pas, vous raviront sûrement.

La Brasserie Duyck brasse depuis le début du XXème siècle. En 1922, en réutilisant des bouteilles de champagne, elle vend une bière de haute fermentation qu’elle gardait en fûts avant de l'embouteiller. Ainsi, elle est distribuée aux clients et donc bue après avoir mûrie. C'était la "Vieille Bière". La garde permet aux levures encore actives de prolonger la fermentation, libérant de l’alcool et des arômes qui resteront prisonniers dans la bouteille. La bière devient aussi moins sucrée, plus fine…

Après guerre, cette bière sera appelée de garde, c’est à dire « a été gardée » et non « à garder ». Elle ne s’appellera Jenlain, du nom de son village, qu'en 1968 (cette ambrée sera rejoint par une blonde de garde, qui piquera le nom Jenlain Blonde à l’actuelle Jenlain Six qui est plus légère, de basse fermentation et non gardée).
Les autres brasseries de la région, spécialisées aussi dans des bières de goût et de recette classiques et authentiques, ont étendu le procédé de la garde et les étiquettes arborant « bière de garde » se sont multipliées.

Les bières de garde sont souvent vendues en bouteilles de 75cl bouchonnées au liège et avec un muselet, ce qui rend la bière bien protégée et empêche les problèmes liées au rejet de CO2 (décapsulage partiel, bière qui déborde…), notamment pour les bières refermentées en bouteilles. Donc, même si ces bières ont été gardées, vous pouvez les garder encore. Vous pouvez également garder les versions "filtrées" comme les Ch'ti, les Jenlain, Trois Monts... elles deviendront au bout de quelques mois plus fines encore, avec souvent un moelleux en bouche plus fort, un grand équilibre et un piquant plus faible. Mais c'est sur les bière refermentées en bouteille que vous aurez la plus grande évolution de goût possible. (Par contre, pour les garder, c’est comme pour le vin : pas de lumière, température plutôt basse et fixe, humidité fixe aussi.)

Aujourd'hui, beaucoup de bières de garde sont vendues très rapidement après l'embouteillage, peu sont refermentées en bouteille et plus aucune ne subie de garde en fûts de bois. Donc au final, le traitement final de ces bière n'est pas exceptionnel ou rare. Les brasseries qui apposent ce terme sur l'étiquette indiquent donc au consommateur qu'ils laissent plus de temps au produit (c'est pas réglementé, donc euh... on n'est à l'abri de rien) que les bières industrielles standards, mais pas plus de temps que dans le cas de beaucoup de bières de qualité. Donc il est difficile de définir ce qu'est une bière de garde, en tout cas, le terme "garde" est un bon indice pour vous d'où viennent ces bières, mais ce n'en est pas un pour savoir ce qu'elles sont.

Cependant, se regroupent sous cette appellation un ensemble de bières qui a une certaine cohérence, même si énormément de bière qui ne s'en réclament pas pourraient en être rapprochées. Déjà, une cohérence géographique : ce style est typique du Nord. Une cohérence quant au nom : ces bières de garde peuvent être bues plusieurs mois, voire années après la mise en bouteille. Et une cohérence de saveurs : la plupart sont assez douces, avec des notes céréalières et de caramel pour les plus foncées. Un petit côté épicé peut être présent. Le côté fermentaire est très discret (la plupart sont de fermentation haute, mais puisque les saveurs fermentaires sont peu présentes, il existe des bières de garde de fermentation basse, sans que cela ne change trop le goût). Le houblon apporte une amertume moyenne, et peu de saveurs (le malt est le principal contributeur du goût). Un cohérence de force, avec une moyenne d'alcool de 6.5% environ.
Au final, ce sont des bières équilibrées et sans excès. Les américains qui travaillent beaucoup sur la classification des bières ont tendance à rapprocher le style des bières de garde avec les saisons belges. Certes, les styles sont géographiquement voisins. Certes, ils semblent tout les deux avoir une origine de "bières de ferme". Mais au niveau organoleptique, difficile de faire un rapprochement, ne serait-ce que par le fait que dans les saisons, les saveurs fermentaires mènent le bal et que le houblon est bien présent alors que les bière de garde sont elles sur la céréale.
Ceci étant dit, certaines bières de garde (Cuvée des Jonquilles, Bière des Sans Culottes) ne correspondent pas vraiment au descriptif "standard" que j'ai fait ci-dessus et penchent peut être plus vers les saisons. Et ces bières de garde, qui sont parmi les meilleures, ne seraient-elles pas l'image de ce qu'était ce style lors de sa création, il y a une centaine d'année ?

 

Guide pratique des bières de garde

Fermentation :

haute le plus souvent, basse parfois.
 

Verre :

Un verre à vin. Ou tout verre à base ronde et ouverture assez petite en haut.
 

Température :

10°C
 

Service :

Prenez garde, les bières vieillies en bouteille peuvent parfois sortir du contenant sans qu'on le leur demande, gardez le verre à proximité quand vous débouchez. Versez doucement en inclinant bien le verre. Redressez et versez de plus haut lorsque les deux tiers environ de la bière sont dedans. A vous de gérer ensuite le débit et la hauteur en fonction de la bière (très mousseuse ou non) pour avoir un joli col de mousse de 2cm environ qui sort un peu du verre.
 

Accompagnement :

bonne à l'apéro, avec la charcuterie, excellente sur des viandes surtout l'agneau, qu'il soit rôti ou grillé, mais aussi avec le lapin...

 

Les bières de garde notées :

Nom Goût Amertume Soif Tx Alcool Brasserie Pays Fermentation Remarque
Ambrée des Flandres 0.5  6.4 br. de Gayant France haute Bière de garde ambrée
Angélus (l') 2.5  0.5  0.5  7 br. d'Annoeullin France haute Bière blonde de garde
Ch'ti Ambrée 5.9 Castelain France basse Ambrée de garde
Ch'ti Blonde 0.5  6.4 Castelain France basse Blonde de garde
Ch'ti Triple 1.5  0.5  7.5 Castelain France basse Blonde de garde
Choulette Ambrée 1.5  8 br. la Choulette France haute Ambrée de garde
Choulette Blonde 2.5  7.5 br. la Choulette France haute Blonde de garde
D'Artagnan (la) 0.5  8.5 br. la Choulette France haute Bière blonde
Gavroche 2.5  0.5  8.5 br. de St Sylvestre France haute Bière ambrée de garde
Jenlain Ambrée 7.5 Duyck France haute Bière ambrée de garde
Jenlain Blonde 1.5  7.5 Duyck France haute Bière blonde de garde
Nos Régions Ont du Talent Blonde 2.5  0.5  6 Duyck France haute Bière blonde
Reflet de France     6 Duyck France haute Bière blonde de garde
Rince Cochon (le) 0.5  8.5 br. d'Annoeullin France haute Bière blonde de garde
St Glinglin Ambrée 3.5  1.5  6 br. Artésienne France haute Bière ambrée
Vivat 6.5 br. de l'abb. du Cateau France haute Bière ambrée de garde
  /5 /2 /2 en %  

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

Aucun commentaire n'a été déposé sur cet article.

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.